Jonzac et ses environs du Paléolithique au moyen age.
Introduction : le goût pour l’archéologique.

C’est courant 19ème, avec la parution et présentation des études et recherches effectuées par les pionniers de la préhistoire Saintongeaise tels que l’abbé Rainguet « Etudes historiques, littéraires et scientifiques sur l’arrondissement de Jonzac » M. Jouannet et M. Combes (la brèche osseuse des Pipelards dans la vallée de la Soute, Pons) que le patrimoine de la Charente-inférieure commence à intéresser.

Ainsi, débutent une série de travaux réalisés par des spécialistes et amateurs.

Ce n’est toutefois qu’en 1960 qu’on assiste au véritable essor de cette recherche locale qui se légalise et s’organise avec la création d’associations multiples telles que la S.A.P. (Société d’Archéologie Pontoise devenue depuis la SHAPR Société d’Histoire et d’Archéologie de Pons et sa Région) et l’A.A.H.J. (l’Association Archéologique et Historique Jonzacaise)

Depuis, n’ont cessé les trouvailles, mises à jour grâce au regroupement d’érudits, de chercheurs et particuliers passionnés. Toutes ces réalisations s’offrent à vous au travers de visites de sites d’exception ouverts au public, de musées, de publication d’études, de rencontres, d’associations et d’échanges avec ses investigateurs.

Les informations pouvant vous servir à la découverte de ces temps antiques ou vos recherches personnelles vous sont transmises par nos partenaires sur cette page.

Si toutefois certains éléments vous manquaient n’hésitez pas à nous le mentionner, nous tacherons de vous les transmettre dans les plus brefs délais.

Petite, comme beaucoup, peut être est-ce ce désir ardent de découvertes qui plongeaient alors notre imagination dans les plus spectaculaires aventures, j’avais souvent les yeux rivés au le sol, m’exerçant à y découvrir le moindre détail pouvant servir d’indice à une investigation plus soutenue : un cimetière de dinosaures peut être un Tirex !! Une poterie gauloise romaine ?   Un camp, l’entrée d’une grotte, une peinture rupestre, un trésor !!...

Beaucoup des réalisations cinématographiques ayant pour thème principal cette période et mises aux goûts du jour connaissent un succès véritable.

La période fait partie du programme scolaire de nos enfants. Ainsi, ces visites et rencontres, échanges peuvent aussi être une façon ludique de concrétiser cet apprentissage.

De plus, nous saurons dès lors plus facilement différencier et donc reconnaître un silex taillé d’une simple pierre, une poterie antique de débris communs,…

Bien qu’intéressée, je ne suis pas spécialiste ainsi je ne vous infligerai pas d’explications détaillées mais vous renvoie aux personnes, lieux, et écrits ce concernant.

Toutefois, certains éléments introductifs néanmoins, me semblant particulièrement appréciables :

Durant le quaternaire, nous pouvions croiser à l’affût des grands troupeaux d’herbivores des lions, des panthères, des hyènes (dont de nombreux ossements ont été mis à jour dans certaines cavernes), des ours mais aussi ces fameux et redoutables tigres à dents de sabre.

Environ – 6000 avant notre ère ! Courant néolithique, lorsque l’homme préhistorique se sédentarise, il devient éleveur et agriculteur avant d’être chasseur.

Il est déroutant alors de savoir qu’il maîtrise déjà la germination des céréales et domestique plus facilement certains animaux en les transformant par croisement : ainsi l’auroch devient boeuf et le sanglier cochon.

Il adapte dès lors son outillage à ses nouveaux besoins : la hache pour défricher, la faucille pour les récoltes (céréalières), la meule pour le grain, les poteries comme récipients de stockage (celles-ci sont ornées d’éléments décoratifs, parfois peintes) et développe l’art du textile et de la vannerie. Il confectionne alors des ciseaux et aiguilles en os, des lissoirs (à partir notamment de côtes d’herbivores). Il améliore ainsi son confort et quotidien (fabrication d’écuelles, de céramiques).

Ces hommes enterraient lors morts, revêtus de parures funéraires, suivant des rites cérémoniels (préoccupations métaphysiques).

Ils vivaient en groupes distincts. Chacun de ces groupes a développé des méthodes propres issues d’observations particulières et de son savoir faire.

Durant la protohistoire ; age de bronze (-2100 à -800), de fer (-800 à -52), les « indigènes » c'est-à-dire les gaulois pouvaient extraire le sel des marais (Saint-Thomas-de-Conac : sur la Gironde). On y note aussi le début de nouvelles pratiques funéraires : l’incinération (urnes).

Durant la période gallo-romaine : découverte d’établissements viticoles (bassins avec joints d’étanchéité et cuvette de vidange). Exploitation de la chaux : fabrication des mortiers et enduits. Installations métallurgiques, production intensive de céramiques pour commercialisation et ventes de Saintes à Bordeaux.

 

Tous ces échanges sont facilités par le développement du « réseau routier » les voies. On imagine aussi qu’en ces temps la Seugne était alors potentiellement navigable.

Céline Mathieu
Pour Solutions France en direct de Jonzac…

Un grand merci à:
M. Jacques Gaillard, M. Jean-Noel Joubert, M. Armand Favreau, Mme Virginie Teilhol, Ms Hugues et Didier Chapon, M. Pierre Gaillard, et toute l'équipe de la médiathèque.

Références:

  • TOME 1 : Histoire de l’Aunis et de la Saintonge des origines à la fin du VI après J.C. écrit par M. Louis Marin
    sous la direction M. Jean Glenisson
  • La Haute Saintonge Le croit vif

Ces deux ouvrages sont disponibles à la Médiathèque, 39 rue des Carmes, 17500 Jonzac. 05 46 49 49 09.

 

Cette présentation sur notre vitrine virtuelle aiguisera peut être votre curiosité ainsi, vous pourrez visiter ces différents sites :

Musée d’archéologie locale, Jonzac, rue des carmes en face de la Civette, ouvert à tous et gratuitement tous les après-midi en visite libre courant juillet et août. Le reste de l’année deux mercredi par mois. Sur RDV s’adresser à l’office de tourisme : 05 46 48 49 29.

Si vous n’étiez pas disponibles à ces dates hors saison ; il est possible d’y avoir accès en groupe, même petit ! : Enfants et adultes.

Vous aurez alors le privilège d’écouter les commentaires et informations de
M. Joubert: 06 60 87 80 16.

Vous y découvrirez les collections privées de Ms Gaillard et Tutard (co-fondateurs de l’AAHJ) mais aussi de nombreux objets trouvés lors des fouilles et sondages menés depuis plus de 40 ans, notamment sur les sites d’Heurtebize, de Chermignac (tombe),…

L’endroit évolue constamment grâce aux donations de collections privées, découvertes localement, effectuées par de nombreux particuliers.

Ainsi sont conservés, voir restaurés bons nombres d’objets.

Si vous souhaitiez vous défaire et mettre en valeur ces trouvailles familiales, glanées au fil des ans, n’hésitez pas à contacter le musée !

De même, si vous vous posez des questions sur la signification ou la datation de ces objets, contactez M. Joubert.

M. Joubert est aussi président de l’association archéologique de Jonzac.

L’adhésion à l’association permet de recevoir le bulletin annuel distribué lors de l’assemblée générale ordinaire ou posté aux absents (éventuellement à l’international). Lorsque c’est à l’ordre du jour : vous pourrez participer aux fouilles d’été. Cotisation : 15 € / an. Pour toute demande d’inscription contactez M. Joubert au 06 60 87 80 16. Adresse postale : 4 rue Saint Gervais 17500 Jonzac.

Rappel : Heurtebize : grottes (Magdalenien) dans lesquelles ont été découverts différents os (et notamment de hyènes et herbivores) et outils.

Musée archéologique de Pons : Dans la chapelle St Gilles (face au donjon et au fond du jardin public) : Ouvert tous les jours sauf le mardi en juillet et août. 2 € par personne et gratuit pour les moins de 15 ans. Possibilités de visite de groupes hors saison à partir de 20 personnes dans l’idéal 30. La visite est effectuée par M. Favreau personnellement, de même encore une chance de dialogues et démonstrations exceptionnelles !

Afin de définir d’un RDV, contactez M. Favreau 05 46 96 46 97.

Ce musée expose un éventail assez complet de l’évolution humaine, du Paléolithique le plus ancien jusqu’à l’époque dite moderne. Vous y découvrirez bon nombre d’objets exceptionnel tels que la tombe Celte (civilisation protohistorique) avec armes et urnes cinéraire, découverte lors de fouilles.

M. Favreau est aussi président de la S.H.A.P.R. : société d’histoire et d’archéologie de Pons et sa région (anciennement la S.A.P.). Il succède à M. Lassarade depuis 1990.

L’adhésion à l’association permet de recevoir le bulletin annuel par poste où que vous soyez (France, Europe, …) et vous donne l’accès aux archives pour toute étude ou complément d’informations. Cela vous permet aussi de vous associer à un réseau de chercheurs et passionnés international. Cotisation : 25 € / an. Vous trouverez le bulletin d’inscription ci-joint.

Le site chez Pinaud : ne se visite pas. Professionnels, adressez-vous à l’université de Bordeaux qui gère le site. Sinon vous pouvez lire : « le site archéologique de chez Pineau à Jonzac Charente Maritime » 1ers résultats sous la coordination de Jean Airvaux.

L’allée couverte de la Pierre Folle à Montguyon, domaine privée


Le Chai du Rouissoir : à Ozillac

En visitant cette propriété viticole familiale, accueillis par Hugues et Didier, vous découvrirez de façon ludique le métier de vigneron. Au gré d’une charmante promenade, sur un des sentiers fléchés, vous approcherez la vigne, le vin et son environnement. Vous pourrez également tester vos connaissances avec un jeu tout au long du parcours, et à l'occasion rechercher des fossiles marins nombreux sur ces terres. La visite se termine dans la distillerie au pied de l'Alambic Charentais par une dégustation cordiale de Cognac, Pineau, Vin de Pays et Jus de raisin (au choix). La production du vin en photos (Anglais) >>>>

Visite et dégustation gratuite, carte et fiche de jeu à retirer à la cave avant le départ.
Ouvert tous les jours de 14h à 19h (de juin à septembre) et de 17h à 19h (le reste de l'année) sauf le dimanche et jours fériés.

Situation: Entre Jonzac et Ozillac suivre le fléchage "Chai du Rouissoir"
à 3 min. en quittant Jonzac par les Thermes
CHAI DU ROUISSOIR Roussillon 17500 Ozillac -

Site : www.charente-maritime-info.com/chai-du-rouissoir/index_fr.htm
Tel / Fax 05 46 48 14 76 Mobile Didier 06 80 66 55 24 Hugues 06 89 95 08 22


Collection privée de Pierre Gaillard & Fils: à Clion / Seugne
Située entre Jonzac et Saint-Genis-de-Saintonge, cette autre propriété viticole familiale, vous propose la visite de l’exploitation et vous accueille dans la salle de réception où vous pourrez découvrir une collection privée de fossiles datant du Moustérien et du Néolithique, glanée sur le site, en dégustant les nectars issus du terroir : Cognac, Pineau et vin. Un bon avant goût de ce que vous pourrez apprécier au Musée de Jonzac.

Suivre le fléchage « Chez Gaillard »
Ouvert en semaine tous les après-midi de 14h à 19h ou sur RDV
Pierre Gaillard & Fils à Clion sur Seugne tel : 05 46 70 45 15 ou 05 46 70 47 35
Pierre-gaillard-et-fils@wanadoo.fr


La voie romaine Saintes- Périgueux à Neulles et Neuillac. Cette voie fut mise à jour par de jeunes volontaires en 1996. Sur le site, une table de lecture vous communiquera les informations inhérentes aux voies romaines en générale et sur cette fouille en particulier.

La villa Gallo-Romaine de Jonzac. A proximité du Moulin de chez Bret où vous pourrez apprécier l’exposition préhistorique (chez Pineau : vestiges découverts par strates témoignant d’une occupation par l’homme, sur ce même lieu, durant 30 ou 40 millénaires) et gallo romaine (Notamment concernant cette même villa).

Elle fut mise à jour lors des fouilles de 2003. C’est la résidence d’une exploitation agricole de plus de 2 hectares ! (Antiquité tardive).
Les fouilles reprennent durant la saison estivale. Pour visiter le site, il vous suffit de prendre contact avec la Communauté de Communes 05 46 48 12 11 afin de définir d’un RDV. Jusqu’à 20 personnes maximum par cession.


Paléo site de Saint Césaire : Complexe ludique consacré à la Préhistoire : vous y êtes transportés!

2h30 de visite hors animations. Fermeture annuelle : janvier.
Février, mars puis d’octobre à décembre ouverture de 10h30 à 12h30 puis de 13h30 à 18h30,

Avril à juin puis Septembre de 10 h à 12h30 puis de 13h30 à 19h
Juillet et Août de 10 h à 20 h

A noter que la billetterie ferme 1 heure avant la fermeture

Tarifs :
Adultes 10 € et enfants (de 6 ans à 14 ans) 6 €. Il existe un pass familial à 26 € comprenant l’entrée pour deux adultes et deux enfants (6 – 14 ans). Gratuit pour les mois de 6 ans.

Pour toute information complémentaire : 05 46 97 90 90 - www.paleosite.fr

"Un grand saut dans le temps, et vous voilà transportés pour quelques heures dans la Préhistoire : spectacles vivants et interactifs animés par le Professeur Coppens et autres éminents spécialistes de Néandertal, ateliers ludiques et pédagogiques pour vous comparer et vous mesurer à notre cousin disparu : un système de morphing vous permet de transformer votre visage, un bras de fer vous fera découvrir les dessous de sa force, l'allumage du feu sans briquet ni allumette n'aura plus de secret pour vous. De nombreuses autres animations vous attendent pour une immersion totale. "


Pour toutes demandes de fouilles : faire une demande à la DRAC de Poitiers : Eric Normand et au pole d’archéologie régionale.

© Solutions France 2010 - Conception de site par James Murphy & Louise Franklin a Jonzac : 05 46 70 72 44